Denis Camp | Astrologie: 2022, le Féminin révélé

2022, un processus de renaissance et guérison du Féminin


« Vous le savez, de nombreuses révélations surviennent au sujet des violences faites aux femmes, au cœur des institutions, politiques, médiatiques, … [il s’agit d’une transcription de la capsule audio YouTube du même titre]. Cette capsule va explorer l’enjeu que représente cette vague de révélations du point de vue de l’astrologie évolutive et ses perspectives pour cette année 2022. Car, nous pouvons le dire dès maintenant, le féminin est un des enjeux collectifs d’actualité dans les astres de 2022 (notamment au travers d’une conjonction particulière de planètes qui se forme en début puis en fin d’année).

Ces révélations de viols/de violences s’inscrivent, on le voit bien, dans une vague reconnaissance de la femme et de sa dignité, mais il s’agit d’une vague d’une plus grande ampleur encore, qui est celle d’une renaissance du féminin, d’une redécouverte du féminin dans son essence, dans son principe. C’est bien évidemment ce féminin maltraité chez la femme par l’homme, mais aussi chez l’homme par l’homme (on le voit bien dans l’homophobie masculine), ou encore chez la femme par la femme elle-même (une femme qui est souvent amenée à nier ou taire inconsciemment le féminin en elle pour se faire une place sociale ou affective). Et aussi de ce féminin saccagé qu’est la terre-mère, terre qui nourrit et nous loge en son sein et que nous surexploitons cependant sans aucune limite. Les déclinaisons sont nombreuses (le féminin, c’est aussi l’enfance) et, à travers elles, on ressent bien l’ampleur de ce qu’est fondamentalement cette vague.

Du point de vue des perspectives astrologiques, dès janvier 2022, une conjonction particulière liant Vénus, Mercure et Pluton, indique que le mouvement de révélation publique, dans les médias et réseaux, des violences et des atteintes faites aux femmes et au féminin en général va se poursuivre, des révélations publiques qui pourraient être communiquées et relayées au plus grand nombre, des révélations qui pourraient aussi probablement venir de l’étranger et qui continueront de toute façon à être l’objet de débats et de réflexions publiques, médiatiques. En janvier, ces révélations vont continuer à concerner les institutions, potentiellement toutes les institutions, qu’elles soient publiques ou privées, politiques, sociales, religieuses, les administrations, l’enseignement, les entreprises, les lieux de pouvoir. Ce mouvement de résurgence (très plutonien), de remontée des « obscurités » les plus sombres, les plus nauséabondes, au travers de ces « affaires » (qui sont véritablement un fait de masse et non des « affaires » ponctuelles) est soutenu par Neptune en Poisson, c’est-à-dire par une prise de conscience profonde de l’importance de cette violence institutionalisée et, véritablement, de masse. Neptune nous invite à hisser les relations entre les êtres et en particulier la relation au féminin à un niveau supérieur, pour essayer de les extraire des jeux de pouvoir, de domination, de chosification de l’autre tels qu’on peut le constater dans les relations humaines ordinaires, qui attachent les êtres jusqu’à parfois les soumettre et même parfois les éliminer.

Ce travail de révélation va se poursuivre tout au long de l’année 2022, mais de façon moins visible et moins médiatisé, pour revenir en puissance dès décembre 2022. En effet, en fin d’année la conjonction Vénus-Mercure-Pluton se forme à nouveau, elle est toujours facilitée par la conscience/l’amour de Neptune mais, cette fois-ci elle se manifeste en France dans une autre maison astrologique et trouve aussi un soutien puissant en Jupiter qui se sera alors en Bélier. On pourrait donc attendre des actions sociopolitiques importantes, une prise en considération publique, politique du fait. C’est comme si on commençait alors à voir émerger des considérations/ des mesures sociopolitiques concrètes, précises qui pourraient concerner le travail et la santé, en tout cas qui considèrent les contraintes/violences exercées jusqu’alors, qui travaille à une prise en charge en termes de loi, de service, de soin. Ainsi, la révélation des obscurités (des violences/atteintes cachées par les institutions, par les fonctionnements et dogmes sociaux) par Pluton va contribuer à faire une œuvre de purification des institutions, de considération des femmes et plus largement du féminin, et à la mise en œuvre de mesures de prévention et de guérison.

C’est donc la poursuite d’une vague de libération et même d’un mouvement d’amorce de guérison du féminin (une guérison plutonienne, donc très profonde) qui intervient. Ce premier travail de guérison du féminin, qui s’amorce en 2022, si nous prenons le choix de l’accomplir collectivement et individuelle, sera un premier levier dans la régénération de la société qui commencera probablement en 2023 et surtout à partir de 2024 avec l’entrée de pluton en Verseau. Vous pouvez à ce sujet écouter la capsule sur 2022, 2023, 2024 et le « Processus verseau » | Lien YouTube

Le processus de révélation du féminin qui a été évoqué dans cette capsule est un processus collectif et aussi personnel, individuel ; que l’on soit un homme ou une femme, il est demandé à chacune-chacun de rencontrer les différentes facettes du féminin en soi, de travailler à le libérer de tous les aspects karmiques ou familiaux qui peuvent limiter/entraver ses expressions, de comprendre les défis certainement relationnels qui lui sont et lui seront présentés dans les mois et les années à venir.

A bientôt pour une nouvelle capsule d’astrologie. »


Astro-Tarologie Évolutive | Astrologie Mystique® | Denis Camp

© Denis Camp, 2022 | SIRET 514 887 082 00055

Denis CAMP, Astrologie Evolutive, Nîmes