Denis Camp | Perspectives astrales pour l’été 2022: le défi de la Terre de Feu

Juillet-août 2022, le défi de la Terre de Feu


« Bienvenue dans cette nouvelle capsule d’astrologie [il s’agit d’une retranscription de la capsule audio YouTube du même titre], consacrée aux mois de juillet et août 2022, deux mois de grande intensité, d’une intensité tout aussi remarquable que celle ressentie ou vécue durant les mois de mai-juin, ou encore durant les mois de mars et d’avril 2022. Car, durant juillet et août 2022, un nouveau feu astral surviendra, un feu astral généré par la puissante conjonction de Mars et Uranus en Taureau, tout début août et qui sera le point d’orgue de l’été 2022. Juillet et août sont ainsi, en termes de défi/d’évolution, à comprendre comme une nouvelle manifestation du déferlement de la « grande vague » d’avril, une vague qui nous a d’abord mis au défi de la « foi du Verseau » (la conjonction Jupiter-Neptune en Poisson), une vague qui, emmenée par Mars et Jupiter, a ensuite traversé mai-juin en nous soumettant à « l’épreuve du feu » en Bélier, un feu qui vient désormais se déverser sur la terre du Taureau, en juillet-août 2022. C’est donc une sorte de déversement de défis, qui se succèdent (dont le fer de lance est Mars), un déversement de défis qui peuvent présenter des formes/des expressions différentes -géopolitiques, écologiques et météorologiques -comme l’abondance ou la raréfaction de l’eau-, ou encore économiques, …- mais des expressions toutes fortes en intensité et qui au fond portent une même demande évolutive, adressée à l’humanité, à nos sociétés, et à chacune-chacun de nous.

La planète détonante de ces mois d’été est Mars, le « fer de lance », fils de Jupiter. Dès fin juin/début juillet, Mars établit une relation de tension très forte avec Pluton (qui se trouve en Capricorne), un Mars qui viendra probablement mettre en tension, ébranler voire confronter des états/des sociétés et leurs instances politiques, une mise en tension au travers d’événements vifs/brutaux ou au travers d’un climat de tension/de confrontation, qui pourraient être une déclinaison de ce qui est survenu lors de la conjonction Mars-Jupiter fin mai/début juin et, plus en amont encore, lors de la « grande vague » de mars-avril. Ce contexte/ces événements peuvent être « subis » si Mars n’a pas intégré auparavant la sagesse/la conscience de Neptune, lors de son transit en Poisson, si l’initiative de Mars n’y a pas été pleinement instruite d’un sens valeureux de la responsabilité, mais au contraire que Mars y a été attisé par des idéologies/des dogmes radicaux-totalitaires, ou qu’il s’y est trouvé dilué dans une fuite/un contournement des responsabilités. Tout cela est selon le niveau de notre conscience collective et individuelle, des orientations collectives et des choix personnels pris de façon inconsciente ou éclairée : car Mars peut tout autant mettre son énergie belliqueuse au service des obscurités les plus réactives et destructrices, comme il peut nous permettre d’activer et d’initier avec ténacité et puissance la paix/la prospérité/l’équilibre du Taureau. Tous ces enjeux, je le précise à nouveau, se déclinent en termes collectifs (géopolitiques, écologiques, économiques, …) tout autant qu’individuels.

Tout début août, la conjonction Uranus-Nœud Nord-Mars en Taureau (conjonction qui réactive le carré avec Saturne en Verseau), présente une force très importante, car Uranus et Mars sont l’une et l’autre impulsives, explosives, et la conjonction de leur force en carré avec Saturne ne passera certainement pas inaperçue : peut-être sous forme d’un événement/d’un contexte naturel, lié à la terre ou au feu, ou technologique, ou encore d’un événement lié aux ressources naturelles, agricoles-alimentaires -comme par exemple des difficultés agricoles ou des problématiques alimentaires – ou économiques/financières. Ce contexte ou les possibles événements seront ici encore très probablement en lien avec le contexte de mars-avril (conjonction Jupiter-Neptune), et le contexte de mai-juin, lorsque Mars est entrée en Bélier et s’y est conjoint avec Jupiter, puisqu’il s’agit d’un véritable déversement qui s’opère, et dont la nature relève du niveau de conscience avec lequel nous vivons, collectivement et individuellement et des choix que nous avons su prendre ou ne pas prendre par le passé. Il est très probable que ce contexte/ces événements aient un impact social/politique significatif et qu’ils viennent aussi, dans le même temps, plus individuellement, secouer notre mental, notre ego, notre « petit monde » (car Mars formera ensuite un carré avec Mercure puis avec le Soleil en Lion). Des certitudes/un confort qui seraient ébranlés par le choc/la déflagration qu’il pourrait éventuellement se produire : c’est-à-dire cet inattendu, cet impensable, cet irruptif, qui rompt/ébranle toute notion et aussi peut-être toute réalité de confort et de contrôle.

Toutes ces interventions de Mars sont pour ainsi dire l’avant-garde du travail que son père Jupiter entreprendra dès mai 2023 en Taureau, l’un et l’autre venant intensifier/amplifier l’œuvre importante qu’Uranus mène dans ce même signe depuis 2018-2019 (et qu’il mènera jusqu’en 2025-2026). Il est donc important d’inscrire ces défis datés dans une durée évolutive, un processus évolutif uranien. Car tout cela vient à nouveau, encore et encore, nous rappeler cette nécessité impérieuse de transformer notre rapport à la terre, aux possessions, aux productions, aux ressources, qui est appelé avec de plus en plus de force à être changé radicalement, par notre capacité à créer et mettre en œuvre de nouveaux modes d’existence, de vie sur terre. Si nous ne travaillons pas avec conscience et en responsabilité ce changement existentiel et mystique, de façon courageuse, volontaire et actée dans le concret (et bien-sûr aussi, individuellement, dans nos quotidiens personnels, par nos propres choix), c’est lui qui s’imposera à nous, en nous éprouvant, et ce n’est plus une vision d’avenir, c’est désormais notre présent immédiat au travers de défis de plus en plus fréquents et puissants. Pour en saisir l’enjeu plus vaste, je vous invite à écouter/réécouter les deux capsules sur le processus Verseau en particulier (l’une porte sur les années 2022-2024, l’autre sur les deux décennies 2022-2042).

Et il y aura une occasion à saisir, individuellement et collectivement, c’est lorsque Jupiter, le messager/le développeur de la « grande vague » de 2022, nous donnera l’occasion de travailler et d’approfondir notre conscience de la vie, notre responsabilité sociopolitique, notre mysticisme, lors de sa rétrogradation en Poisson (où se  trouvera toujours Neptune), à partir de la fin octobre, c’est là une possibilité de nous approfondir, de nous abreuver à nouveau à la source de sagesse et d’intégrer les enseignements que recèlent en potentiel les épreuves des mois passés, pour qu’ensuite nous puissions les déployer nouvellement et avec conviction/avec foi, et concrètement dans la matière du Taureau. Mais nous pourrons aussi, nous en sommes libres, nous obstiner dans les idéologies/les dogmes/les pensées (politiques, économiques religieuses, professionnelles, …) qui ont présidé nos vies jusqu’à présent, et ainsi ne pas nous actualiser et nous maintenir dans une boucle néfaste d’inconscience, de naïveté et donc d’épreuves. Car que cela soit en affaires de politique, d’écologie, d’économie, …, tous ces défis collectifs portent un enjeu de transformation fondamental à l’œuvre, de plus en plus accentué, comme je l’ai déjà évoqué.

Pour conclure cette capsule, je vous rappelle que, dans le déroulé qui se trouve sous cette vidéo, vous trouverez le lien vers mon site d’astrologie évolutive et vers mon site d’astrologie mystique (des pratiques astrologiques qui permettent, depuis le thème natal, d’explorer respectivement les différents défis de vie, les leviers évolutifs et d’en dresser la feuille de route, ou encore d’approcher et d’éveiller le « code mystique », cet état d’être supérieur qui assimile et incarne vos potentiels personnels et transpersonnels) ; vous trouverez aussi dans ce déroulé le lien vers le site du canal guérisseur et canal spirituel Pascal Brotons, avec lequel je collabore ; à noter que sa prochaine session d’école initiatique du Mage Blanc interviendra entre la Lune éclipsée de Wesak et la conjonction Jupiter-Mars en Bélier, c’est dire le contexte astral dans lequel cette session se déroulera et donc l’enjeu des enseignements et des énergies qu’y délivrera Pascal Brotons. Je vous rappelle aussi que vous pouvez vous abonner à cette chaîne audio YouTube, pour être simplement informé-e des prochaines éventuelles publications.

Beau chemin à toutes et tous. »

Denis Camp | Astrologue, praticien en astrologie évolutive, en tarologie intuitive et en astrologie spirituelle, co-fondateur de l’Astrologie Mystique® | https://astrologie-evolutive.org/


Astro-Tarologie Évolutive | Astrologie de la Relation | Astrologie de la Santé | Astrologie Mystique®Denis Camp

© Denis Camp, 2022 | SIRET 514 887 082 00055

Denis CAMP, Astrologie Evolutive, Nîmes